LE BRONC RIDING

La monte du cheval sauvage (nommé Bronco aux États-Unis) est une épreuve du rodéo dans laquelle le cavalier doit tenir huit secondes.

  • Saddle bronc riding : le cheval est équipé d'une selle.
  • Bareback Bronc Riding : le cavalier monte à cru (sans selle).

SADDLE BRONC RIDING
(La Monte de Chevaux Sauvages avec selle)
.

.
.
Autrefois, les cowboys de différents Ranch se réunissaient afin de démontrer leur habilité à dompter les chevaux sauvages; cette activité faisait partie de leur quotidien. Cette discipline ressemble beaucoup à la monte des chevaux sauvages sans selle à l'exception que le cowboy utilise une selle spécifique ainsi qu'un câble tressé et attaché au licou du cheval.
Le cowboy doit éperonner le cheval à l'encolure dès son premier bond hors de la chute, tenir le câble d'une seule main, avoir les pieds dans les étriers et éperonner l'animal d'un mouvement synchronisé avant/arrière pendant huit secondes réglementaires. Les juges accordent le pointage de la même façon que pour la monte des chevaux sans selle.

Cette discipline, la plus vieille du rodéo et la plus classique de ce sport, attire beaucoup de cavaliers d'expérience.

.

BAREBACK BRONC RIDING
(La monte de chevaux sauvages sans selle
)

Sur le plan de l'endurance physique, cette discipline est probablement la plus exigeante. En effet, le cowboy doit se maintenir sur son cheval sauvage avec comme seul équipement, une sellette munie d'une poignée dans laquelle il glisse sa main. À sa sortie de la chute, il doit toucher de ses éperons le creux des épaules du cheval, sans avoir de contact avec l'équipement, l'animal ou lui même de sa main libre.
Afin de se qualifier, le cowboy doit éperonner sa monture à chaque soubresault et tenir le coup pendant huit secondes. Deux juges accorderont des points dont la moitié pour le style et la maîtrise du cowboy et l'autre moitié pour le style de la performance de la monture. Le fait d'être en accord avec sa monture lui permet d'obtenir un meilleur pointage.

Cette discipline, conçue particulièrement pour son aspect spectacle, est aujourd'hui la plus populaire et la plus appréciée du grand public n'a rien à voir avec le dur métier de rancher.


PENDANT LE FESTIVAL, SAMEDI ET DIMANCHE SE DEROULERA
LE SEUL RODEO INDOOR EN FRANCE AVEC BAREBACK BRONC RIDING

.


LE BULL RIDING

Monter sur un taureau de 875 kg demande de la témérité et devient toute une aventure même si, dans cette discipline, les règles du jeu semblent plutôt simple. Le cowboy doit se tenir pendant huit secondes d'une seule main entourée d'un câble tressé à plat (bull rope). Ce câble auquel est attachée une cloche entoure le corps du taureau. Le cowboy ne doit en aucun temps, toucher l'équipement, l'animal ou lui même de sa main libre.

Il n'est pas nécessaire que le cowboy éperonne le taureau mais, s'il le fait, les juges lui accorderont un meilleur pointage. Sa performance terminée, le cowboy pour quelque instant sera à la merci de ce taureau agressif et imprévisible. C'est alors qu'il fera confiance à la vigilance et à l'adresse du clown de rodéo.

Un pointage est ensuite attribue au couple. Une note sur 100 point attribués comme suit :

  • 50 points pour le rider, où sont jugés son style, son agilité et la facilité avec laquelle il est monté
  • 50 points pour le taureau, où sont jugés sa force, sa manière de ruer et ses changements de direction.

Si le rider ne couvre pas (ne tient pas 8 secondes), une note sur 50 points est tout de même attribuée au taureau.

.

Cette discipline est sans doute la plus spectaculaire mais également la plus dangereuse d'entre toutes les disciplines du rodeo.



L'UNIQUE COMPETITON DE RODEO INDOOR EN FRANCE AVEC MONTE DE TAUREAUX

.